• Hana yori dango 

    (mise à jour, publié le 23 janvier 2017)

    Hana yori dango

     

    Casting              Plus d'infos 

    Inoue Mao : Makino Tsukushi

    Matsumoto Jun : Domyoji Tsukasa

    Oguri Shun : Hanazawa Rui

    Matsuda Shota : Nishikado Sojiro

    Abe Tsuyoshi : Mimasaka Akira 

    Genres: romance-lycée-comédie

    Nombres d'épisodes: 

    saison 1 : 9

    saison 2 : 11

    Date de diffusion: (S1) du 21/10/2005 au 16/12/2005

    (S2) du 05/01/2007 au 16/03/2007

    Note: 20/20

     

    Hana yori dango

    Résumé:

    Saison 1:

    Dans le célèbre lycée privé Eitoku, Makino Tsukushi une jeune adolescente venant d'un milieu modeste se retrouve mêlé à un groupe nommé le F4 dont le chef Domyoji Tsukasa. Makino en prenant la défense d'une amie se retrouve persécutée par tout le lycée sous la demande de Domyoji Tsukasa. C'est ainsi que Makino déclare la guerre au F4, plus particulièrement au leader, Domyoji Tsukasa. 

    Saison 2:

    Dans le dernier épisode de la saison 1, Tsukasa et Makino se disent adieux et Tsukasa prend l'avion en direction de New York pour ses études. Une année passe et Makino n'a reçu aucune nouvelle de Tsukasa. Le groupe F4 va l'aider à retrouver Tsukasa. Arrivée à New  York Makino rencontre Tsukasa mais celui ci à bien changé, la relation qu'ils avaient ont disparu en un clin d’œil, Makino apprend que Tsukasa a une fiancée (Shigeru Okawahara). Pourront-ils faire renaître ce lien qu'ils avaient avant le départ deTsukasa pour New York? 

    Hana yori dango

    Mon avis:

    Vous voulez que je vous dise un secret hana yori dango est le seul drama japonais qui a su faire vibrer mon cœur, à l’époque je ne connaissais pas ce que c’était les dramas, c’est le deuxième que j’ai visionné après Playful Kiss, à cet époque j’étais à fond sur les histoires classiques : un bad boy qui tombe amoureux d’une fille simple, mais maintenant ces histoires ne sont plus original à mes yeux, depuis que je suis devenue une dramavore les scénarios comme sa sont jetés à la poubelle, mais si un drama comme Hana Yori Dango fait son apparition, vais-je l’aimer autant ?

    Pourquoi j’ai adoré Hana Yori Dango ?

    Il était frais, il était unique, il était grandiose, il était magnifique, il était simple, que ce soit la fraîcheur de la romance, le petit côté dramatique et comique, la beauté de l’amitié, j’ai tout simplement adoré, certains coup de cœur ne peut être expliqué avec des mots, on regarde, on apprécie, on adore et ça s’arrête là , on ne se demande pas pourquoi car c’est un fait que tu ne peux expliquer.

    Une histoire à l’eau de rose !

    OMG ! Sommes-nous sur le point de visionner l’une de ces romances nian-nian à en te faire arracher les cheveux, sommes-nous dans « les feux de l’amour » ?

    Et bien, pas tout à fait, on n’a pas droit à une romance exagérée sortie de l’ordinaire, au contraire il était doux, vous voyez ce genre de romance trop cute, avec une alchimie de malade, les acteurs incarnaient à la perfection leurs rôles, ça se ressent, le couple était très harmonieux à l’écran, que demander de plus ?

    Mais pourquoi Hana Yori Dango fait-il parti des dramas à l’eau de rose ?

    Tout simplement, il suit le même schéma d’écriture que les autres dramas romantiques, pour notre plus grand bonheur nous avons => A qui regarde B et B qui regardait C ensuite B regarde A quand C s’en va et puis D arrive, D qui aime A s’en prend à B et B quitte A pour laisser la place à D. J’ai l’impression de me retrouver devant une équation de maths mais ce n’est pas tout, la base du drama classique commence toujours comme ça : A rencontre B, ils se détestent du premier regard, A sort avec D et B avec C et pensent que c’est leur alter-ego , puis retournement de situation (quand t’attends 10 épisodes et même plus) A et B finissent enfin ensemble et fin. Cependant, même si Hana Yori Dango est un drama à l’eau de rose, il a su se démarquer du lot, et j’ai quand même pu l’apprécier.

    Je t’aime, moi non plus

    Comme j’ai dis précédemment, la base c’est que A et B se détestent. Malgré le côté « déjà-vu », le drama a su se démarquer avec sa petite touche humoristique et ainsi on obtient un drama sympathique, qui tient la route.

    Domyoji leader du F4, arrogant, plein au as se retrouve déstabilisé par Makino qui se révolte face au F4. Il lui fait des avances mais celle ci aime son meilleur ami Hanazawa. Mais les assauts insoutenables de Domyoji, finissent tout doucement par faire muer la colère de Makino en un amour pur et sincère. Une relation dont l’évolution reste un grand classique mais le jeu des acteurs sont un vrai gage de qualité.

    A love sweet like a kiss.

     

    Le point faible :

    -Des personnages attachants mais pas assez exploité.

     

    Happy ending !

    Après l’avoir regardé, on a juste envie de sortir et de trouver le grand amour. HYD est le drama qui te redonneras le sourire jusqu’aux oreilles. Après avoir ressenti pleins de sentiments à gogo, chialé comme une fontaine, tu te retrouves avec le sourire et tu te dis l’amour c’est tellement beau.

     

    Dernier mot pour la fin :

    Foncez, appréciez, partagez !

    Ce drama est une perle, il date un peu mais je le regarderai encore et encore pour me rappeler des bons souvenirs que j’ai eu en le visionnant. Un classique mais tellement unique.

    I Love You Jun & Inoue.

     

    Hana yori dango

    Adaptations:

    Coréenne : boys before flower

    chinoise : let's go watch meteor shower

    taïwanaise : meteor garden 

    Hana yori dango

     

    Ost

    Flavor of life

    Planetarium

    Tsukushi

     

     

     

    Hana yori dango

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Les Psyco-cutes

     

    Aujourd’hui j’ai voulu faire un article spécial, après avoir regarder plusieurs dramas, je me suis rendue compte que certains méchants faisaient frisonner mon cœur et j’avais sans aucune raison un petit coup de cœur, c’est comme ci je me faisais frapper par le tonnerre, le coup de foudre quoi. Sans plus attendre voici ma petite liste de méchants psychocute, psychosexy. (ce n’est pas hiérarchiser).

    Ryu Tae Oh (Lee Joon) ~ Gap Dong

    Les Psyco-cutes

     

    Un ange déchu ou un doux baiser ?

    Un personnage qui copie à merveille son idole Gap Dong. Avec son sourire de psychopathe mais qui est à la fois cute comment ne pas résister. Lee Joon était tellement brillant dans ce rôle, les frissons qu’il donne avec ses sourires, ses regards étaient hallucinants, c’est ce que j’appelle le coup de foudre, de plus avec la présence de Ma Ji Wul il devenait de plus en plus mignon. J’adore, J’adhère, je valide. Un méchant peut-il réellement aimer ? #Mon psychochou

     

    Hyeon Su (Kim Hyeong Gyu) ~ Suspicious Partner

    Les Psyco-cutes

     

    un passé douloureux qui a su m’attendrir vis à vis de ce personnage.

     

    Je sais que ces actes ne s’expliquent pas mais il a su m’attendrir et je trouve sa situation assez injuste. Pour une raison quelconque les personnages avec un passé douloureux arrivent à me toucher et du coup je m’attache à eux, qu’il soit méchant ou gentil.

     

    Lee Yu Beom (Lee Sang Yeob) ~ While you were sleeping

    Les Psyco-cutes

     

    Il n’a pas de passé douloureux mais il est tellement sexy, comment pourrais je le détester. Voilà un personnage intéressant certes j’ai du mal à le comprendre, il est assez difficile à cerner, mais on sent que ce n’est pas une personne qui a voulu devenir ainsi et j’ai un peu de peine pour lui mais je ne peux rien y faire.

     

    Seok Hoon (Yeon Jung Hoon) ~ Mask

    Les Psyco-cutes

     

    Encore un personnage sexy, je pense que sans sa présence le drama ne serait pas si palpitant, il le rend vivant. Cependant, je trouve dommage que je n’en sais pas plus sur sa fin.


    2 commentaires
  • JDV~Octobre 2017

     

     

    Hey hey hey, j’espère que vous allez bien, encore un mois qui c’est terminé, je suis en retard, sorry mais je suis débordé en ce moment, on a encore un mois riche en nouveautés, je ne sais plus où me donner la tête mais faut bien faire des choix dans la vie, sans plus tarder je vous donne mes avis sur ce que je regarde ^^.

     

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

     

     

    Sommaire:

    Criminal Minds (20/20)                       A werewolf boy          

    While you were sleeping (22/32)              Penny Pinchers

    Hyde, Jekyll and Me (8/20)                   Take me home           

    Witch’s at court (3/16)                      Pure love  

    Boss and me (17/33)    

     

    JDV~Octobre 2017

     

    ♥ Criminal Minds : Pour bien commencer ce mois, je me suis aventurée auprès de notre beau Lee Jun Ki et son équipe pour faire les profils des meurtriers. Un drama qui à tout pour plaire, certes il n’est pas parfait mais il nous tient en haleine tout au long des enquêtes.

     

     

     

    JDV~Octobre 2017 

    ♥ While you were sleeping : Est ce que je vous ai déjà dit que ce drama est magnifique ? Si ce n’est pas déjà fait, je vous le dis maintenant. On a le droit d’un classique pour le début, une rencontre banale qui va devenir vitale, vous voyez ce genre de rencontre qu’on ne peut pas empêcher, une rencontre qui vient comme sa, comme par magie. J’aimerai tellement que mes rêves les plus beaux deviennent réalité, ça serait amusant de savoir l’avenir.

     

    JDV~Octobre 2017

     

    Hyde, Jekyll and Me : Je n’avais pas l’intention de le regarder mais une amie me l’a conseillé donc j’ai voulu l’essayer et je ne suis pas déçu, il est vraiment bien, dès le début j’ai accroché, il ressemble un peu à Kill me Heal me. J’ai hâte de savoir comment tout ça va se terminer.

     

     

     

    JDV~Octobre 2017

     

    ♥ Witch’s at court : C’est une tuerie, je l’adore, les acteurs sont waouh, je sens que ça va dériver en coup de cœur. C’est une torture pour moi d’attendre les épisodes, on me laisse toujours sur ma faim.

     

     

     

     

    JDV~Octobre 2017

     

    Boss and me : je suis en break, je vais le continuer mais je ne sais pas quand, les dramas chinois ce n’est pas ma tasse de thé, ils ont un truc qui ne me plais pas, à part leur romance toute mignonne, le scénario c’est un grand classique.

     

     

     

     

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

    JDV~Octobre 2017

     

    A werewolf boy : trop émouvant, je l’ai adoré, la romance est cute et triste, un amour qui a continué de fleurir même séparé. « L ‘amour c’est savoir attendre ».

     

     

     

     

     

    Penny Pinchers : il est regardable, mais je l’ai trouvé un peu ennuyJDV~Octobre 2017ant.

     

     

     

     

     

     

     

    JDV~Octobre 2017

     

    Take me home : Alors ce film, je n’ai rien capté, j’ai regardé un autre film thaïlandais avec mes parents, ils ont rien compris, la médaille d’or de l’incompréhension revient au film thaïlandais, le scénario nous embrouille, il faut vraiment être concentré pour comprendre le film sinon tu regardes dans le vide, un peu comme moi, enfin j’ai un peu compris mais pas tout.

     

     

     

    JDV~Octobre 2017 

    ♥ Pure love : quand tu vois D.O des EXO et Kim So Hyun ensemble, obligé tu fonds, la médaille du drama le plus émouvant et le plus cute revient à Pure love, j’ai chialé du début jusqu’à la fin.


    2 commentaires
  •  

    27# Queen for seven days

     

     Casting   Plus d'infos

    Park Min Young : Shin Chae Kyung 

    Yeon Woo Jin : Lee Yeok 

    Lee Dong Gun : Lee Young 

    Genres: historique-mélodrame-romance

    Nombres d'épisodes: 20

    Date de diffusion: 31 mai au 3 août 2017

    Ma note: 19,5/20

     

     

     

    27# Queen for seven days

     

    Résumé:

     Épouser un roi garantit une vie mouvementée. 

    Shin Chae Kyung est la fille du beau frère du roi, celle ci est promise au demi-frère du roi Lee Yeok, mais ce dernier fut exilé du palais. Quelques années plus tard, Chae Kyung retrouve son amour d'enfance Lee Yeok, mais ce dernier a radicalement changé, entre haine, pouvoir, vengeance, manigance, qu'adviendra-t-il de leur amour? 

    Mon avis:

    Les personnages:

    27# Queen for seven days

     

    Chae Kyung interprétée par Park Min Young :

     

    Un personnage rayonnant, avec un sourire radieux, impossible de ne pas s’attacher, elle est adorable et pense toujours le meilleur même si la situation est délicate. Elle éprouve toujours un amour profond pour Yeok même si elle pense qu’il est mort, elle tient toujours ses promesses et elle est prête à tout pour aider les autres. Elle est un peu naïve au début, mais se rend vite compte que le monde dans lequel elle vit n’est pas aussi utopique que ça. Elle prend souvent des décisions aventureuses mais également audacieuses. Park Min Young a su nous remontrer ses talents d’actrices, elle interprète magnifiquement bien son rôle, hâte de la revoir dans le futur.

                                                                                  
    27# Queen for seven days

    Yeok interprété par Yeon Woo Jin :

    Un personnage qui pouvait me rendre bipolaire mais putain qu’est-ce-que je l’aime. Son sourire, son torse, son regard, son nez, sa bouche me rendait complètement folle de lui. Un homme partagé entre l’amour et le trône, mais sans aucun doute il prendra la meilleure décision pour sauver son frère et pour être avec Chae Kyung, son amour d’enfance. Un personnage attachant, qui peut nous faire craquer juste avec son sourire. Yeon Woo Jin est un acteur avec beaucoup de charisme et son couple avec Chae Kyung était magnifique, ils avaient une bonne alchimie. Forever in my heart, I love you.

     

    27# Queen for seven days

    Lee Young interprété par Lee Dong Gun :

    Autant dans ma tête j’ai de la rancœur pour ce personnage tyrannique, mais autant dans mon cœur j’ai de la peine pour lui. Au final, on sent qu’il n’a pas voulu devenir comme ça, mais l’amour l’a rendu aveugle et a fait de lui un véritable tyran, mais grâce à Chae Kyung qui croyait en lui, il devient un peu stable. Un personnage auquel j’ai pu peu à peu m’attacher, il peut faire les pires choses au monde je ne pouvais pas l’en vouloir. Un acteur qui a su interpréter à merveille ce rôle assez complexe, une très belle interprétation et une magnifique découverte, à le revoir, mais dans un rôle un peu plus calme.

     

     

    Autant dans mon cœur ce drama est parfait, autant dans ma tête je me dis qu’il manque quand même un petit truc, mais cette fois si je vais suivre mon cœur. Ce drama a su me rendre bipolaire, comme les précédents dramas je pense. Il y a des jours j’aimais bien Yeok et des jours où je voulais le noyer pour agir stupidement et bêtement envers Chae Kyeong, ensuite je comprends sa situation, mais je pense qu’il n’avait pas besoin d’agir de la sorte, franchement je ne comprenais pas vraiment son comportement, je le trouvais souvent impulsif, mais j’ai quand même eu un faible pour lui, il est vraiment adorable, courageux, fidèle, loyal, avec un grand cœur et surtout il est sûr de ses sentiments, il ne va pas lâcher l’affaire aussi rapidement, enfin au début il était peu sûr de lui, je pense que c’est ce qui m’a un peu énervé, mais après il change et c’est ce que j’ai aimé chez ce personnage. Ce drama est coupé en deux parties, la première nous montrant leur enfance, j’ai vraiment aimé cette partie où ils avaient des sourire innocents, où ils apprennent à se connaître, où ils s’amusent, je me rappelle quand Yeok a porté Chae Kyeong sur son dos et ils s’amusaient dans l’eau c’était tellement mignon, je pense que ce drama a su me conquérir grâce à cet amour d’enfance qui continue à fleurir de jour en jour, ils ne peuvent pas s’oublier et continue à s’aimer jusqu’à la mort les sépare, mais même après la mort, ils s’aiment et s’aimeront encore et encore. L’époque où ils étaient enfants c’est la meilleure partie, car il n’y avait pas vraiment de problèmes enfin pour Yeok son destin était de mourir, car son frère aîné Yeon Sangun soif de pouvoir préfère être roi que de penser à sa famille et je trouvais ça triste, mais avec le temps on comprend que ces frères malgré la rancune, la vengeance et les manigances autour d’eux, s’aiment quand même et ne veulent pas réellement se blesser, mais je pense que c’est trop tard pour Yeon Sangun de se faire pardonner. On ne peut pas vraiment parler de bromance dans ce cas là mais leur lien fraternel était assez particulière ils s’aiment sans le dire, ils ont une haine immense qui ronge leur cœur, mais le pire dans cette histoire c’est qu’ils aiment la même femme donc ça n’arrange pas réellement leur histoire, au contraire ils se détestent de jour en jour, mais on voit bien que Yeok malgré ce que son frère a fait il ne peut s’empêcher de l’aimer, car c’est tout de même son frère. Je ne peux continuer cet article sans parler de la bromance qu’il y avait entre Yeok et Seo NO, ils se sont rencontrés quand ils étaient enfant et se sont promis une amitié éternelle, cette amitié c’était de l’or, Seo No c’est sacrifié pour sauver le prince, cette scène était vraiment émouvante, on voit qu’il y avait un lien vraiment fort entre eux, il conseillait souvent le prince, lui disait de ne pas blesser Chae Kyeong et de ne pas oublier ses valeurs/ses principes/ses devoirs, de ne pas voir seulement ce qu’il veut voir, c’est-à-dire avoir une vision utopique du monde, car il est loin du compte, ce n’est pas parce qu’il éprouve un amour intense que le monde autour de lui sera parfait, qu’il n’y aura plus de crime, au contraire son frère devenait de plus en plus un tyran, car sa jalousie augmentait de jour en jour quand il voyait l’amour de Yeok et Chae Kyeong fleurir de jour en jour.

    Une romance bouleversante :

    Peut-on réellement parler d’un amour impossible dans ce cas ?

    « Le temps n’est pas important, un regard partagé, un souffle transféré dans le vent, même une légère touche, est suffisant pour déclencher une flamme. »

    Choisir entre l’amour et son peuple, voilà dans quel genre de dilemme sera pris Yeok ! Il a su fendre mon cœur en mille, sa relation avec Chae Kyeong est vraiment particulière, ils s’aiment, mais leur destin ne leur permettent pas de rester ensemble, il y a tellement de manigance autour d’eux, qu’ils ne peuvent vivre paisiblement. Une aventure qui fera palpiter ton cœur intensément, qui te fera chialer comme jamais, une romance salée/sucrée et dangereuse. Une romance à la fois douloureuse mais magnifique, je veux les revoir ensemble à l’avenir, car ils avaient une alchimie de malade.

    27# Queen for seven days

    Un scénario pas original, mais prenante :

    Parce que voir deux frères tombaient amoureux de la même fille s’est du vu et revue, mais malgré cela j’ai succombé pour ce drama, car c’est du lourd, car il est parfait, car tout simplement on a un scénario vraiment réussi, pas réfléchi, mais ayant du potentiel à émouvoir son public. J’adhère à 100 %.

    Une relation fraternelle bouleversante :

    Parce que s’aimait sans se le dire, c’est tellement rongeant, se méfier l’un de l’autre mais également s’aimer, c’est tellement contradictoire. On voit qu’ils ont une affection l’un pour l’autre, mais étant donné que l’un est complètement fou, paranoïaque, tyran et soif de pouvoir, c’est normal que l’autre ne peut lui faire confiance et veut récupérer le trône. J’avais tellement envie d’avoir une fin basique entre ses deux frères : « désolé, je t’aime mon frère, recommençons à zéro, oublions le passé ». Une fin magique, jusqu’à t’en donner des frissons.

    27# Queen for seven days

    Dernier mot pour la fin :

    Une fin pas tout à fait joyeuse mais ni tout à fait triste, on le savait depuis le début que leur relation ne serait pas si facile que ça, qu’ils devaient faire un choix, un choix rationnel, vivre loin de l’autre pour mieux se retrouver. Une fin magnifique qui nous remplit d’émotions. Si je dois retenir quelque chose de ce drama, c’est que l’amour n’est pas si facile que ça, que si on s’aime réellement on peut attendre des éternités, jusqu’à se retrouver. Ils ont beaucoup attendu, beaucoup souffert, mais ils pourront partir avec un cœur léger. « Aimer c’est savoir dire je t’aime sans parler. Victor Hugo ».

    ♫OST♫ 

    01. Shining You – Yoo Yun Jung (유연정) of Cosmic Girls

    02. No Matter How Hard I Try – Yael Meyer

    03. Love Again – Dear Cloud

    04. Miss You In My Heart – Jung Gi Go

    05. When The Moonlight Shines On You – Fromm (프롬)

    27# Queen for seven days

    Ma note détaillée:

    Premier épisode/dernier épisode: 2/2

    Originalité: 2,5/3

    Réalisation: 2/2

    Scénario: 3/3

    Avis global: 2/2

    Personnages: 5/5

    OST: 3/3

    CITATION:

    "Le temps n'est pas important. Un regard partagé, un souffle transféré dans le vent. Même une légère touche... est suffisant pour déclencher une flamme" 

     

     

     

     

     


    4 commentaires
  • JDV~septembre 2017

     

    Hello, j’espère que vous allez bien, ça fait longtemps que je n’ai pas posté d’article et me revoilà avec un journal de visionnage, demain ou samedi prochain je reviendrai avec un article critique ^^ car ça fait longtemps je n’ai pas donné mon avis sur un drama et ça me manque mais j’étais trop occupée avec les cours. SORRY

    Pour une fois je suis à jour, c’est bientôt la fin du mois, qui dit fin de mois, dit journal de visionnage, je suis plutôt fier de moi car j’ai pu quand même mettre deux nouveaux dramas dans ma liste et un drama que j’ai voulu revisionner et j’ai terminé tout en douceur Bride of the water god et Save me. J’ai vu récemment que While you were sleeping est déjà traduit (enfin que 4 épisodes), je vais le commencer bientôt mais pour le moment je vais essayer de tester un drama chinois ou taïwanais, je veux un scénario simple sans prise de tête et vite regardé et surtout changer d’horizon, de culture.

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

     

    ATTENTION ARTICLE CONTENANT DES SPOILERS

     

    Sommaire :

    Save me (16/16)

    School 2017 (13/16)

    Boss and me (9/33)

    Who are you school 2015 (6/16)

    Bride of the water god (16/16)

    JDV~septembre 2017

     

    Save me : Je vais commencer par parler du premier drama que j’ai commencé en ce mois de septembre. Il est 100 % original, c’est du jamais vu, enfin pour moi, il a su me faire frissonner, m’angoisser, m’émouvoir, ce drama me mettais vraiment mal à l’aise , pour une quelconque raison j’avais peur de le visionner le soir, car l’ambiance était tellement froid et sombre, mais malgré son côté sombre, il reste un drama à ne pas rater, moi je l’ai adoré, c’est différent des autres dramas que j’ai pu voir jusqu'à présent. Venez suivre cette aventure plus que dangereuse avec nos héros.

     

    JDV~septembre 2017

     

     

     

    School 2017 :Je vais le répéter encore et encore mais le couple principal est tellement mignon, je dois me dépêcher de regarder la suite, je veux voir comment tout ça va se terminer.

     

     

      

    JDV~septembre 2017

     

    Boss and me :J’ai voulu aller ailleurs que la Corée et me voilà en Chine, j’ai un peu de mal avec la langue et tout mais pour l’instant il reste un drama regardable. Je suis sur que la romance va être trop cuttie et ça va être le point fort du drama, en même temps il y a rien de bien original, c’est un drama sorti de l’ordinaire.

      

     

     

     

    JDV~septembre 2017

     

     

     School 2015 :Je sais que c’est bête, car ça va encore m’énerver, mais j’ai tellement aimé ce school, je voulais me remémorer les bons moments passaient devant ce drama, et surtout revoir mon petit soleil alias Sung Jae illuminé ce drama. Je sais que c’est con de penser ça mais j’ai l’impression que si je le revisionne Tae Kwang finira avec Eun Bi mais c’est un rêve perdu d’avance mais pourquoi j’espère toujours.

     

     

     

     

    JDV~septembre 2017

     

    Bride of the water god :La fin ne m’a plus trop emballée, mais tout de même il reste un drama mémorable et je l’affectionne toujours, hélas il ne sera pas dans mes coup de cœur, par contre le romance reste tout de même une belle romance.

     

     

     

     

     

    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

     

    Ma scène favorite de ce mois septembre:

     

    Uno, dos, tres :JDV~septembre 2017

    Save me :

    Garde les épaules droites Dong Cheol

    Tout simplement parce que c’est vrai, c’est réel, on sent que cette amitié n’est pas la plus joyeuse mais on sent que ces deux là vont se retrouver et redevenir ce qu’ils étaient dans le passé, des meilleurs amis, parce que cette scène de bromance ne peut me laisser insensible, parce que ces deux là m’ont fait chialer, parce que malgré ils avaient des remords ils ont pu se pardonner, parce que tout simplement c ‘était magnifique de les voir se dire « garde les épaules droites ».

     

     

     

     

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires